La fraude à la consommation est une bête laide, mais souvent, les individus peuvent dormir profondément en sachant que les cas de fraude sont souvent couverts par leurs banques. Les entreprises, cependant, ne bénéficient pas des mêmes protections des consommateurs, et il n'y a aucune garantie qu'une entreprise sera remboursée en cas de fraude.

Des rapports provenant de Nouvelle-Zélande pourraient relancer un débat sur la question de savoir si les institutions financières (IF) devraient étendre les mêmes protections contre la fraude à leurs clients commerciaux qu'elles le font pour les consommateurs. C'est dans ce semaineB2B Data Digest, qui détaille les derniers chiffres derrière la fraude aux paiements B2B.

28 mois de prison est la peine pour un individu de l'Idaho qui a plaidé coupable à des accusations de fraude électronique, le Journal d'État de l'Idaho signalé. Loi…

Lire la suite ...